• Renée Fleming

    Renée Fleming

     

    Renée Fleming

    soprano lyrique colorature

    née le 14 février 1959 à Indiana, Pennsylvanie, ETATS-UNIS - origines tchèques

     Elle a reçu plusieurs récompenses et prix.

     

    liens :

    http://www.reneefleming.com/

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9e_Fleming

    https://www.facebook.com/ReneeFlemingMusic/

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Juin 2016 à 11:45

    Ah! J'adore "La Triaviata"! C'est cet opéra ou "La Triaviata" meurt d'une phtisie dans les bras de celui qu'elle aime tant?

     A cause de rumeurs sur sa vie dissolue et de son âge qui est, de quelques années, plus avancé que celui de son amant, "La Traviata" se sent obligée de quitter son cher amour...

    Sa mort intervient dans le dernier acte lorsque le jeune homme,  après une séparation douloureuse, revient la voir pour lui déclarer son amour alors  que sa vie est sur le point de se terminer bien trop tôt, exacerbée par le chagrin d'avoir perdu celui qu'elle aime, et qu'elle se force  à ne plus revoir pour ne pars lui faire de tord.

    Après avoir bravé les rumeurs,  le grand monde dont il est issu, il est bien trop tard quand le jeune homme force la porte de l'hôtel particulier de la jeune femme afin de la revoir, lui expliquer son renoncement à sa fortune, et lui avouer qu'il l'aime toujours d'un amour inconditionnel.

    Après lui avoir déclaré sa flamme qui ne s'est pas éteinte, il comprends qu'elle va mourir, emportant son amour avec elle: ce sentiment d'amour est si fort, qu'elle ne peut que se languir de celui qui est toute sa vie. La jeune femme ne veut plus vivre sans celui qu'elle aime plus que sa propre existence!

    Ne trouvant pas de résistance  à cette volonté de vivre, la maladie, irrémédiablement, gagne du terrain. Le jeune homme comprend qu'il arrive  trop tard; mais à temps pour qu'enfin ils se retrouvent tous deux, se promettant que plus rien ni personne ne les séparera. La jeune femme faiblit de plus en plus en chantant l'air du final de "La Traviata" ou elle meurt dans les bras de son amour... 

    Je ne suis pas complètement sûr de ce que j'avance car j'étais très jeune; mais je suis presque sûr quand même que c'est bien "La Traviata", cet opéra qui se termine en tragédie. Si je m'en souviens aussi nettement: c'est que j'ai pleuré tout au long du dernier acte.

     Je n'était qu'une enfant dans une famille d'accueil. Le couple me traitait comme leur fille. C'est cette famille d'accueil qui m'a donné le goût de l'opéra, de l'opérette comme "l'auberge du cheval blanc" et bien d'autres opérettes, de la danse classique, comme "La mort du cygne" que j'ai vu danser à l'Opéra de Paris, Cendrillon que j'ai vue aussi danser  au théâtre de "La Guétélérique" à Paris également.

    Voilà ma chère Florence. Il ne te reste plus qu'à me dire si je me suis trompée... ou non. LOL

      • Jeudi 23 Juin 2016 à 18:06

        Merci ma chère Ghislaine pour ce long commentaire très intéressant sur cet opéra très célèbre.Je pense aussi qu'il s'agit de "La Traviata" mais je ne suis pas assez calée dans ce domaine, pourtant passionnant.

        Tu m'apprends pas mal de choses et je t'en remercie smile

        J'adore la danse classique, c'est si beau ! Petite, je voulais être ballerine mais ce n'était pas possible à cause de mes problèmes de dos.Alors je me suis passionnée pour la musique et le  chant et depuis, cela ne m'a jamais quitté !

        Quelle chance tu as d'avoir été à l'Opéra de Paris ! Je suis seulement passée devant ce beau bâtiment un jour que je me baladais avec une de mes cousines...

          

      • Jeudi 23 Juin 2016 à 18:39

        J'ai cherché le dernier acte de La Traviata et je l'ai trouvé: c'est bien l'histoire que je t'ai conté ici. J'ai toujours le même plaisir et la même émotion à l'écouter! comme les souvenirs peuvent re-surgir de notre disque dur à l'improviste: c'est étonnant!  La jeune femme dans mon souvenir était très belle et avait une chevelure brune avec de longues anglaises: un peu comme Anna Netrebko.


        https://youtu.be/wRG_6h_EqwwVoici l'adresse de la vidéo:

        Bonne écoute Florence! Ton amie Ghislaine.

    2
    fanfan76
    Jeudi 23 Juin 2016 à 14:42

    Bonjour chère Florence,

    Comme ton amie, " La rose de Janvier" j'adore la traviata et particulièrement cet air,

    j'ai adoré lire ce qu'elle t'écrit, et sur "le récit de la traviata" comme elle,  j'ai aimé les belles voix grâce à mes parents, j'allais voir des opérettes très jeunes, ce qui m'a amené plus tard a aimé l'opéra,

    je me suis déjà permise de lire ce qu'elle t'avait écrit, c'est une personne qui connait mieux que moi, aussi pour les tessitures de voix...

    Avec toi, j'apprends aussi beaucoup, justement, je voulais te demander, "voila quelqu'un sur mon blog m'a dit que Placido Domingo junior n'avait pas une aussi belle voix que son père, personnellement, je ne trouve pas par contre, ils ont une voix très différente, peux tu quand tu auras le temps me dire ce que tu en penses ? et quelle genre de tessiture, ils ont ? bon je vais t'avouer je suis tombée en amour,  de la chanson qu'ils interprètent, c'est pourquoi, je l'avais mis sur mon billet pour la fête de la musique...

    MERCI BEAUCOUP Florence, pour tout cela !

    J'ai adoré aussi la deuxième vidéo, et la musique, c'est très beau et quelle voix ! MAGNIFIQUE...

    Bises affectueuses, fanfan

     

     

     

    3
    Jeudi 23 Juin 2016 à 17:38

    Bonsoir à vous Fanfan 76,

    Je serais assez de votre avis quant à la tessiture de voix du fils de Placido  Domingo. Ce n'est pas qu'il à une voix moins belle que celle de son père; mais je trouve qu'elle est encore un peu trop verte: un peu moins sûr et beaucoup moins imposante par rapport  au grand ténor qu'est son papa qui à une voix puissante et bien posée. Pardonnez-moi de me mêler de ce qui ne me regarde pas; mais je voulais vous rassurer car j'ai senti, en entendant ce morceau, la différence entre junior et Placido... Si vous avez ressenti une différence, et bien, à mon humble avis, c'est qu'il y en a une. Peut-être qu'en prenant un peu plus de l'âge, les différence vont disparaître car il faut énormément travailler sa voix pour en arriver au niveau de Placido qui est déjà gâté par la nature tout naturellement. Avec toute ma sympathie, N.GHIS.

      • Jeudi 23 Juin 2016 à 18:19

        Chère Ghislaine, merci d'avoir répondu à mon amie Fanfan.Je me suis permise de faire un copier / coller de ton commentaire et je viens de passer sur son blog, elle sera ravie.Je n'aurais pas répondu mieux ! winktongue

        Si tu veux, tu peux aller sur son blog, je te donne le lien :

        http://fanfan76.vefblog.net

           Elle n'a pas de blog sur Ekla.Elle passe tous les jours sur celui que j'ai sur Vef  et souvent sur mes blogs Ekla qu'elle adore également.C'est une dame adorable et très sympa, je suis ravie de la connaître ainsi que toi et d'autres amis.Amitié virtuelle, certes, mais qui vaut l'amitié réelle.

        Quand tu dis qu'il faut énormément travailler sa voix pour arriver à un bon niveau, tu as raison.Le chant lyrique est très beau mais difficile et rigoureux ! Cela fait 2 ans et demi que je prend des cours, la technique vocale n'est pas entièrement acquise, j'ai encore du travail et un long chemin mais je finirais bien par y arriver.J'ai une professeur très sympa et d'une grande patience, cela aide bien.Depuis que je prend des cours, je me suis habituée aux partitions bien que je n'arrive toujours pas à lire les notes mais je les reconnais.J'aime tant chanter du classique, du baroque, du chant sacré et des arias d'opéra ! Je chante moins de metal symphonique...quelques balades de temps en temps...Le lyrique me fait plus vibrer et j'espère qu'un jour, si je peux, je pourrais chanter comme soliste avec une pianiste accompagnateur, ou alors en duo ou en trio avec d'autres artistes lyriques.L'espoir fait vivre comme on dit...Pour l'instant je continue les cours et je participe aux stages de chant organisés par ma professeur et une pianiste accompagnatrice, le prochain aura lieu fin août, malgré mon grand trac j'ai déjà hâte !

         

         

    4
    fanfan76
    Vendredi 24 Juin 2016 à 14:22

    Coucou Florence, je suis allée mettre un message, hier soir, 

    pour remercier ton amie sur son blog, en plus,

    j'ai eu le plaisir de réécouter Georges Chelon, je dois reconnaitre, à mon grand regret, 

    l'avoir oublié, et pourtant un beau poète....

    Je passe chez toi,  pour écouter de nouveau avec le même plaisir Renée Fleming...

    J'adore sa robe dans la "Traviata" ...

    MERCI, bises affectueuses, fanfan

    5
    Vendredi 24 Juin 2016 à 17:01

    Bonjour Fanfan et Florence,

    C'est vrai qu'elle à une magnifique robe!  C'est aussi  une très belle femme! Si vous Voulez voir la scène finale de "La Traviata", en voici l'adresse: Si je puis me permettre,  allez l'écouter. Je pense que vous aimerez aussi cet air bien que je préfère le premier; mais au moins, vous connaîtrez la fin tragique de "La traviata" qui est une très belle tragédie! Un autre opéra est très beau aussi et finit tragiquement: C'est Carmen de biset.

    Bon week-end à Florence et à vous, Fanfan! Salutations respectueuses. N. GHIS.

    https://youtu.be/wRG_6h_Eqww

    Ma Bannière-Mon livre d'or-

      • Vendredi 24 Juin 2016 à 18:13

        Merci pour ton commentaire ma chère Ghislaine, c'est toujours un plaisir de te lire smile Mon amie Fanfan ne lira peut-être pas ton com alors je le copierais dans son blog.

        Moi aussi j'adore la robe de Renée Fleming ! Tu as raison de dire que c'est une belle femme et quelle voix !

        Merci pour le lien de la vidéo, admirable !!

        Je te remercie également pour la superbe photo, j'adore ! Je l'ai vu plusieurs fois sur Internet...Je me permet de la prendre pour la mettre dans mon blog, elle ira très bien comme bannière.    

         

    6
    Vendredi 24 Juin 2016 à 17:13

    Je connais Faust aussi de Gounod et principalement l'air de Marguerite qui se laisse acheter par méfisto Feless. Elle devient très belle; mais il y a un prix à payer: Elle doit donner son âme au diable...

    Gounod Faust -  l'air de"marguerite" : "Je ris de me voir si belle en ce miroir" sont les premières parole chantées par la jeune femme qui se croit l'aide et qui est surtout très timide. En fait, elle est quelconque sans être repoussante; mais elle a une superbe voix en tant que cantatrice et à cause de l'amour qu'elle ressent pour l'homme qu'elle aime, elle veut être belle car il ne la remarque pas...

    C'est ce que je me rappelle de cet opéra. C'est toujours la même histoire : la beauté! Marguerite ne sait pas qu'elle se laisse piégée par Satan et cette beauté, elle va la payer très cher!

    L'on pourrait dire qu'elle à acquit pour quelques temps seulement, (la beauté du Diable), afin de conquérir le coeur de celui qu'elle aime en secret...

    https://youtu.be/x_cqYA5M_xU

      • Vendredi 24 Juin 2016 à 18:15

        Merci pour toutes ces infos que je ne connaissais pas, malgré les airs célèbres ! On en apprend tous les jours c'est bien connu...Tu es très calée en opéra, plus que moi qui suis novice car je n'ai pas eu l'occasion de voir des opéras en entier.

        Dommage que tu n'ais pas de blog sur l'opéra et le classique, je le visiterais de ce pas ! wink2

         

    7
    Vendredi 24 Juin 2016 à 18:33

    Eh! Ma pauvre chère Florence! Je ne suis qu'une amateur!  Je ne fais qu'aller piocher dans les souvenirs qui me remontent à la mémoire! Renseigne-toi auprès de ta professeur de chant: elle te dira ce que tu veux savoir et si je me suis trompée sur Faust pour l'histoire de marguerite?... Tu sais ça vient du tréfonds de ma mémoire d'enfant qui n'avait pas d'âge à cette époque de ma vie! Je n'ai pas de souvenir des personnes qui m'ont permis d'engranger tout cela dans ma tête; mais c'est parce que ces  opéras et ces airs célèbres m'ont marqués que je peux te les restituer  maintenant...

      • Vendredi 24 Juin 2016 à 18:55

        En tout cas, tu as des sacrés souvenirs ! Je suis admirative devant ta mémoire smile 

        Ma professeur de chant enseigne surtout le classique, la mélodie et le baroque, mais elle connait surement ces grands opéras.Il faudra que je pense à lui demander pour "Faust"...Mon prochain cours aura lieu le mardi 12 juillet, d'ici là j'aurais peut-être oublié ?

        En parlant d'opéra, tiens, j'adore chanter les arias "O mio babbino caro" et "Vissi d'Arte" ! Je les ai enregistré il y quelques temps déjà (tu peux trouver les enregistrements audio sur ma chaîne YouTube) mais je n'ai pas les partitions...Il faudra que je pense un jour à lui demander, si elle les a, de me les photocopier.Il y a quelques temps je lui avais demandé les partitions de "Lascia chio pianga" de Haendel et "Ave Maria" de Schubert, elle me les a photocopié avec plaisir et a proposé de me les faire travailler, j'étais ravie !

           

    8
    fanfan76
    Vendredi 24 Juin 2016 à 18:45

    Bonsoir chère Florence,

    C'est vrai que ton amie  Ghyslaine connait beaucoup de choses sur les opéras,

    j'aime aussi beaucoup l'air de Marguerite qu'elle cite, 

    "je ris de me voir si belle en ce miroir"...

    Je vais aller sur son blog aussi pour la remercier, pour l'air de fin de la Traviata,

    que je viens d'écouter,  c'est tragique mais quel beau duo de voix...

    BISES et bonne soirée, bon week-end, fanfan

    9
    Vendredi 24 Juin 2016 à 18:48

    Eh! Ma pauvre chère Florence! Je ne suis qu'une amateur!  Je ne fais qu'aller piocher dans les souvenirs qui me remontent à la mémoire! Renseigne-toi auprès de ta professeur de chant: elle te dira ce que tu veux savoir et si je me suis trompée sur Faust pour l'histoire de marguerite?... Tu sais ça vient du tréfonds de ma mémoire d'enfant qui n'avait pas d'âge à cette époque de ma vie! Je n'ai pas de souvenir des personnes qui m'ont permis d'engranger tout cela dans ma tête; mais c'est parce que ces  opéras et ces airs célèbres m'ont marqués que je peux te les restituer  maintenant...

    Je ne saurais pas te faire entendre ma voix car chez moi, ce ne serait pas très pratique et comme je ne vais plus nul part à cause de mes malaises vagaux, j'ai fais une croix sur les chorales, les mariages, les baptêmes et autres réunions avec regret; mais c'est ainsi...

    Néanmoins, je me sers de pieds dans mes poèmes, dans mes textes de chansons, j'ai le tempo, les mesures dans mon corps ayant appris dans les différentes chorales ou j'ai chanté. pour la musique: je joue d'oreille car c'est encore une de mes passions: le piano, le synthé et autres. je me réveille même la nuit avec des airs dans ma tête que je me doit vite enregistrer en fredonnant sur un dictaphone si je veux m'en rappeler le lendemain. Pour écrire, c'est pareil. les mots me réveillent la nuit et ne me laissent pas tranquille tant que je n'ai pas noté ceux- ci sur un calepin qui ne quitte pas mon chevet... je te joints une poésie que j'ai écrite il n'y a pas longtemps. tu vas comprendre mieux ce qu'il se passe dans ma tête la nuit.

    La musique des mots

     

    La musique des mots 

     

     

    La musique des mots

    ( La  naissance d'un poème en forme d'Alexandrin)

     

    Il y a des musiques qui tournent et font la fête:

    Des ritournelles qui font tant de bruit dans ma tête.

    Alors que je dormais d'un doux sommeil profond,

    Sans se soucier de moi, mon repos elles défont.

     

    Ballades ou mélodies: je les trouve très belles,

    Mais je n'sais pas jouer et je ne peux garder

    Ces musiques insistantes qui viennent me troubler.

    Aussi vives qu'une idée, toutes ces notes m'appelles:

      

    Elles s'imposent à moi, se distillent en moi,

    Le temps d'une poésie qui me met en émoi.

    Puis elles se font discrètes, de moins en moins audibles,

    Pour enfin disparaître et ça devient pénible.

     

    Le rituel de ces nuits ou la musique m'éveille

    S'imposent sans vergogne, même si j'ai sommeille.

    Lorsque ma muse m'inspire les mots que je devine

    Pour m'aider à trouver les vers qui font la rime,

     

    La musique céleste aux notes qui s'animent

    Fait naître en moi les phrases qui, dans mon cœur, s'impriment.

    A mon esprit elles cognent, cognent et cognent encore

    Jusqu'à ce que mon âme accepte leurs accords.

     

    Sur une page blanche, la plume à la main,

    La musique des mots me dicte des merveilles.

    Je couche stances et quatrains malhabiles, sans entrain,

    Car c'est une nuit blanche à nul autre pareille.

     

    Lorsqu' enfin elle blanchit accompagnant ma veille,

    Elle me trouve endormie quand s'en vient le matin.

    Plus rien ne peut sortir : je ne vois plus la fin

    Que la musique des mots me soufflait à l'oreille.

     

    Ma muse s'est envolée, frivole et inconstante,

    Ou seuls quelques poètes sauront la retrouver

    Pour composer la phrase plus ou moins insistante

    Qu'il faudra, sans tarder biffer, recommencer.

     

    C'est ainsi que j'écris quand je suis inspirée, 

    Et défilent devant moi des tas de paysages

    Qui me font entrevoir de merveilleux voyages

    Signe d'une survivance trop longtemps désirée.

     

    N. GHIS. 

    **" Les poètes survivent à travers les âges...

    Le poète est un otage consentant de la muse qui l'inspire.

    Les mots qui se bousculent dans sa tête sont les barreaux de sa prison.

    Il ne sera pas serein tant qu'il n'aura pas fait naître

    Les vers parfaits en mots et rimes qui,  dans son esprit, le harcelait." **

     

    N. GHIS.

     

    La musique des mots 

    Texte écrit le 13 avril 2016 

    La Rose De Janvier 2016

    10
    Vendredi 24 Juin 2016 à 18:51

     

    Dame la lune

     

    J'ai demandé à la lune,

    Mais je t'avoue qu'elle n'a rien dit.

    Lentement j'ai repris ma plume,

    Et sans illusion j'ai écris.



    Sur l'air de "au clair de la lune"

    Cette petite mélodie.

    Je ne cherche pas la fortune,

    Je n' sais pas si elle a compris.



    J'aim'rais, un soir, qu'elle m'importune

    Lorsque j' écrie seule dans la nuit

    Afin qu'elle efface la brume

    Car j'ai besoin d'une éclaircie



    Pour créer ces vers de ma plume

    Qui me font défaut aujourd'hui.

    J'ai besoin de dame la lune

    Mais je t'avoue qu'elle a bien rit.



    Encore une fois, dame la lune

    S'est bien moquée de mon ennui.

    Et je t'avoue qu' mon infortune

    L'a fait sourire de mes écrits:



    J'ose l'avouer: j'ai rien compris?...

     

    Dame la lune

    (Sans prétention:

    Juste pour rire et le plaisir de rimer.)

    LOL! Ghis.

      • Samedi 25 Juin 2016 à 11:24

        Chère amie cantatrice, merci pour tes textes de chansons et les belles images qui les accompagnent.Que de talent tu as ! Tes mots sont bien choisis et on se laisse emporter par les rimes.J'ai l'impression d'entendre la musique en lisant tes textes, mon imagination est sans limites lol Tu es une artiste, bravo ! cool 

        C'est dommage que tu ne puisses pas enregistrer ta voix et que tu ne puisses plus chanter comme avant, j'imagine ta déception et tes regrets erf Quand on a cette passion elle est plus forte que tout et ne nous quitte jamais !     

        Pas cool si tu as des malaises vagaux, je connais ça car j'en fais de temps en temps, je suis si mal quand ça arrive ! Encore un point que nous avons en commun malgré nous...

        J'ai un petit enregistreur vocal qui me permet d'enregistrer ma voix puis de transférer les morceaux en MP3  sur l'ordinateur grâce au logiciel spécial de l'enregistreur, puis je poste mes enregistrements audio sur YouTube.Je n'ai pas d'autres moyens, je ne connais personne pour enregistrer en studio ! Plusieurs amies chanteuses et non chanteuses aimeraient me voir chanter dans les vidéos mais je n'ai pas envie, je n'aime pas me voir...Ma voix suffit... 

        Comme toi j'ai l'oreille musicale, depuis que je suis petite je l'ai toujours eut, je tiens cela de mon père qui reconnait très bien les premières notes des chansons ou des musiques de films.Il y a quelques années, j'ai joué du piano et du synthé d'oreilles, j'adorais "reproduire" à ma façon ce que j'entendais à la télévision ou à la radio.Au collège j'avais appris à jouer de la flûte et à lire le solfège, depuis j'ai tout oublié.Les cours de chant me sont très utiles pour réapprendre à lire les partitions !

        J'aurais bien aimé faire partie d'une famille de musiciens mais bon le destin en a décidé autrement.Pas grave... j' adore mes parents qui ont tout fait pour moi et m'ont tant apporté.Quel dommage qu'ils ne veuillent pas m'entendre chanter, cela ne les intéresse pas alors je n'en parle plus ainsi j'évite les conflits.Ils ont toujours en mémoire ma voix lorsque j'avais 12 -13 ans ! Avec le temps, mon timbre a beaucoup changé et j'ai gagné en puissance.Avant je chantais juste c'est tout.J'ai toujours eut une tessiture de soprano.

         

    11
    Samedi 25 Juin 2016 à 13:36

    C'est vrai que nous avons beaucoup de points en communs! J'ai une mémoire auditive et visuelle et comme ton papa, je reconnais toutes les introductions musicales: même dans la variété! Souvent, je chante en même temps que les artistes que je vois à la télé: bien sûr, il faut que la chanson me plaise côté musique et texte! J'ai appris aussi la flûte et le solfège et comme toi, j'ai tout oublié car j'ai été d'écoles en écoles en plein milieu d'années scolaires avec une mère peu attentive à mes besoins... En fait: je me suis construite seule...

    Pendant deux ans d'absence: de 13 ans à mes 15 ans, je n'ai pas été à l'école; mais j'ai travaillé à cause de ma mère pour mes deux sœurs bébés qu'elle à eu de son amant, et son amant qui était chômeur déjà à l'époque. Ensuite, je fus placée en "Bon Pasteur" chez les sœurs ou je passais mon certificat d'étude sans avoir eu le temps de réviser quoi que ce soit. Le certificat d'étude de mon époque vaut le bac de maintenant. Le reste de ma culture: je l'ai obtenu par mes propres efforts. En somme, je suis une autodidacte. LOL! 

    Je vais aller voir la cantatrice dont tu me parles tout de suite pour ne pas oublier. Après, je stop le PC jusqu'à 17 heure parce que je dois me reposer...  Amitié, Florence. Ghis. 

    Ma Bannière-Mon livre d'or-

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :