• Les tessitures vocales

    Les tessitures vocales

     

     infos provenant d'Internet

     

    Tout un faisceau de facteurs entrent en compte pour trouver votre type de voix : le timbre (chaud, froid, terne, brillant, etc...), la puissance, les données corporelles, et surtout la tessiture vocale. 

    Mais avant toute chose, qu’est-ce qu’une tessiture ? Ce classement découle du système Fach, une méthode de classification des tessitures qui s’est développée dans l’opéra allemand à la fin du XIXème siècle, pour déterminer plus facilement les rôles de chaque chanteur par rapport à sa voix. La tessiture représente la palette des notes couvertes avec facilité par un chanteur, l’amplitude des sons qu’il peut produire depuis les plus graves jusqu’aux plus aigus. Cela ne veut pas dire qu’il est incapable d’atteindre ceux qui sont au-delà de son registre, mais la tessiture se limite aux notes qu’il peut maîtriser avec aisance. 

    Ceci dit, voici les différentes catégories, des plus graves au plus aigues. 

     

    Voix masculines

    BASSE

    De Ré2 à Mi4 

    C'est la voix la plus grave pour les hommes. On distingue deux variantes :

    - la basse-contre ou chantante : plus aigue, capable de lyrisme et de suavité.

    - la basse noble ou profonde : la plus à l’aise dans les graves, caverneuse et sourde.

    Quelques basses célèbres : Ivan Rebroff, Jules Bastin, Tom Krause, René Pape... 

     

    BARYTON

    De Sol2 à Sol4 

    La voix intermédiaire pour les hommes, entre le ténor et le basse. On lui distingue deux principales variantes : 

    - le baryton lyrique : à la voix flexible, chaleureuse et mélodieuse.

    - le baryton dramatique : caractérisé par l’élasticité, la solennité et la largesse de sa voix.

    Quelques barytons célèbres : Elvis Presley, Johnny Cash, Jeff Buckley, Gabriel Bacquier, Tito Gobbi...

     

    TENOR

    Du Do3 à Si4 

    La voix la plus élevée mais également la plus puissante pour les hommes, plusieurs variantes :

    - le ténor dramatique : pour les voix puissantes

    - le ténor lirico-spinto : se caractérise par sa grande puissance et son timbre, tout en autorisant des aigus aériens

    - le ténor lyrique : s’épanouit dans les médiums, tout en démontrant une habileté dans les aigus

    - le ténor léger : révèle une fluidité certaine dans les notes aigues

    - le ténor lyrique-léger : la voix la plus souple, souvent comparée à une flûte, ce joli timbre résonne dans les aigus et parfois même dans les suraigus

    - le ténor haute-contre : déterminé par l’aisance et la maestria du chanteur dans un registre suraigu

    Quelques ténors célèbres : Freddy Mercury, Luciano Pavarotti, Michael Jackson, Roberto Alagna, Enrico Caruso... 

     

    CONTRE-TENOR

    De Sol3 à Do6 

    La voix la plus rare chez les hommes. Un contre-ténor est capable en voix de tête de rivaliser avec une mezzo-soprano ou une soprano dans les registres aigus. 

    Quelques contre-ténors célèbres : Philippe Jaroussky, Farinelli, Klaus Nomi, Alfred Deller... 

     

    Plus rare, on trouve aussi des SOPRANOS hommes ou sopranistes.

    La voix est plus aigüe que celle du contre-ténor. 

    Soprano mâle célèbre : André Vassari 

     

    Les tessitures vocales

     

    Voix féminines 

     

    ALTO (ou CONTRALTO)

    De Ré3 à Fa5 

    Il s’agit de la plus grave des voix de femmes, mais aussi la plus rare, caractérisée par une teinte triste et un timbre légèrement mat. Elle présente un côté noble, intense et généreux. Plusieurs variantes :

    - contralto dramatique : puissante et métallique

    - contralto basse : puissante et chaleureuse

    Quelques contraltos célèbres : Adele, Amy Winehouse, Annie Lennox, Marian Anderson, Janet Baker, Kathleen Ferrier, Maureen Forrester... 

     

    MEZZO-SOPRANO

    De Sol3 à La5 

    C'est le deuxième registre le plus haut pour une voix féminine. Il se distingue des sopranos par une tessiture plus basse et un timbre plus profond et chaleureux. Une grande partie du répertoire lyrique est écrit pour ce type de voix, on distingue trois variantes : 

    - mezzo-soprano dramatique : riche et imposante

    - mezzo-soprano colorature : agile, riche, brillante

    - mezzo-soprano lyrique : forte et flexible

    Quelques mezzo-sopranos célèbres : Whitney Houston, Beyoncé, Madonna, Leona Lewis, Cecilia Bartoli, Cathy Berberian, Nadine Denize... 

     

    SOPRANO

    De Si3 à Sol6 

    Il s’agit de la voix la plus aiguë, pouvant être atteinte par une femme ou un enfant. On retrouve les mêmes variantes que pour les ténors : 

    - soprano dramatique : pour les voix puissantes

    - soprano lirico-spinto : se caractérise par sa grande puissance et son timbre, tout en autorisant des aigus aériens

    - soprano lyrique : s’épanouit dans les médiums, tout en démontrant une habileté dans les aigus

    - soprano colorature : (du latin "colorare" qui signifie "orner")  voix virtuose apte à réaliser des vocalises complexes au sein d'un répertoire richement orné : trilles, arpèges, notes piquées...

    - soprano léger : révèle une fluidité certaine dans les notes aigues

    - soprano lyrique-léger : la voix la plus souple, souvent comparée à une flûte, ce joli timbre résonne dans les aigus et parfois même dans les suraigus, atteignant des notes au-delà du contre-ut

    Quelques sopranos célèbres : Mariah Carey, Kelly Clarkson, Sarah Brightman, Maria Callas, Nathalie Dessay, Montserrat Caballé, Barbara Hendricks... 

     

    Les tessitures vocales

     

     

     noms utilisées dans la vidéo : 

    Soprano lyrique : Anna Netrebko - Soprano léger colorature : Nathalie Dessay -  Soprano lyrique colorature : Diana Damrau  - Soprano lyrico-léger : Lucia Popp -  Soprano lirico-spinto : Mirella Freni - Soprano dramatique : Maria Callas -  Mezzo-soprano : Elina Garanca - Mezzo-soprano colorature : Cecilia Bartoli - Mezzo-soprano légère : Frederica Von Stade - Contralto : Kathleen Ferrier